Je n’arrive pas à bosser depuis quelques minutes.

Pour ça il faut remercier la connexion Internet qui pour je ne sais quelle raison a commencé faire de la danse Bafia (un pas devant, 2 pas derrière) et naturellement les 2 Djiboutiens qui m’ont pris mes yeux. Tsuip² ! D’ailleurs, je me souviens que j’avais dit ce jour qu’il y’avait toujours pire. Et le pire dans le cas présent aurait été que je sois comme Bikanda et Elie qui ne peuvent même pas s’aventurer à dormir sans lunettes, au risque d’avoir des rêves flous ou en noir sur blanc…

Heureusement pour moi, en plus de ne pas encore être un aveugle en devenir, j’ai la possibilité d’écrire.

Ces derniers jours j’ai suivi avec un peu d’intérêt l’affaire du Tweet de Rihanna en Thaïlande et l’affaire Patrice Evra qui s’en est pris à 4 consultants. Ces deux affaires, deux exemples parmi des milliers, m’ont confirmé une tendance de plus en plus à la mode, une tendance qui montre qu’on est définitivement entré dans une autre ère.

En effet, avant pour s’informer, on lisait un journal, ou on suivait les infos à la radio ou à la télévision.  Ça c’était l’information 1.0. Avec l’Internet, on est entré dans le 2.0. Si l’Internet a été préjudiciable à la presse écrite, il ne restait avant tout qu’un autre canal de diffusion. Au final, indépendamment du mode de communication utilisé, ce qui caractérisait l’information c’était sa véracité, c’était les sources ! La source, c’était tout pour un journaliste (en tout cas d’après les films). C’était ce qui faisait la différence entre lui et un autre. L’histoire est même remplie de journalistes morts parce qu’ils voulaient préserver leur source. Bon j’exagère peut être un peu. Si dans l’histoire il y’en a pas, au moins dans les films on en a vu.

D’ailleurs, ils se retourneraient sûrement dans leur tombe, sur leur canapé (pour ceux qui ne sont pas mort dans la vraie vie), s’ils voyaient ce que l’information est devenue. De nos jours, le réseau social est devenu une source d’information… Je suis Speechless…

Image Dans les articles, dans les journaux TV, à la radio, les Tweets et les posts Facebook des uns et des autres sont utilisés comme source d’info. Finalement des « applications » qui servaient à la base à… En fait je ne sais même pas à quoi ça servait à la base, mais je ne pense pas que c’était sensé être pris autant au sérieux ! Le fait que certaines sociétés et surtout certaines personnalités l’aient utilisé dans ce sens a finalement impacté tout le monde.

 Je me rappelle qu’au départ, pour moi Hi5 et Facebook, c’était juste des sites pour « tuer le temps ». Et le moins qu’on puisse dire, c’est que j’y ai vraiment « tué le temps », vu qu’ aujourd’hui quasiment 80% des gens que je connais, mes plus belles rencontres, sont venus des réseaux sociaux… Mais je ne prenais pas plus que ça au sérieux chacun de mes posts. Ça m’a même valu quelques moments difficiles dans certaines de mes relations ! Pour quoi tu as écrit ci ? Tu blagues trop avec celle là pour quoi ? Ton statut là voulait dire quoi ? Ok je reconnais que ce que je postais n’était pas toujours innocent, mais bon de là à ce que quelqu’un s’en serve pour corroborer ses articles…

Vous me direz sûrement que quand on est une personnalité publique c’est normal. Je vous le concède. Mais ce qui m’embête, c’est que tel que c’est parti, il faudra qu’on commence à y penser dès maintenant. Sinon quand ça arrivera chez nous (et Dieu sait que ça arrivera), ça risque remettre des carrières politiques en cause : « Il y’a 15 ans, le candidat Christian T avait check-in avec M.A. ». Et encore quand je vois les propos tenus par le grand frère Chinois Yangeu à l’encontre du PSG sur Facebook, lui qui est un habitué des plateaux télé, je me dis que lorsque la CRTV et Canal 2 s’y mettront dans 25 ans, il risque d’avoir beaucoup de soucis.

De toute façon, Facebook et Tweeter, sont condamnés à perdre leur caractère distractif. Nous sommes probablement encore les rares à en profiter à fond. Sous d’autres cieux, les gens sont déjà poursuivis pour des propos (certes racistes ou homophobes) sur les réseaux sociaux… N’importe quoi !

Pour l’instant on se limite aux posts, mais tel que c’est parti, bientôt les « J’aime » et « J’aime pas » (ce n’est qu’une question de temps avant que Facebook n’ajoute la fonctionnalité) vont aussi faire l’objet d’articles : « François Hollande a aimé une photo de Barack Obama, fin de tension entre la France et les Etats Unis ? », voire de poursuite judiciaire (« aimage » de photo contraire aux mœurs).

Ce n’est qu’une question de temps…

Enfin la lumière (#VictimeAESSommeil#) l’Internet est revenu ! Direction Facebook 🙂

Publicités

4 commentaires

Un Commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s