#TBC5 oblige, mon coup de cœur de la semaine est forcément une chanson « ndolotique« ! 🙂

1998, je suis en classe de 3e, lorsque, comme beaucoup de mes compères, je découvre que le gars qui chantait dans la fameuse pub de Coca-Cola, s’appelle Tyrese! D’ailleurs le clip reprend des éléments de la pub, probablement pas par hasard. Ralalala! Je me souviens du carnage qu’avait fait « Sweet lady » à l’époque… Aux anniversaires, quand l’heure du tour d’honneur arrivait, on hésitait entre ça et les Poetic Lovers qui faisaient aussi des ravages à cette époque!

Quand tu allais aux fêtes, lorsque tu entendais « Sweet lady, could you be mine… » directement tu levais la tête pour chercher la fille pour qui tu craquais et tu étudiais la possibilité d’aller lui demander une danse. Eh oui! A l’époque (d’ailleurs même maintenant), il y’avait des songs qu’on ne dansait pas avec n’importe qui. Parfois on préférait même ne pas les danser histoire de les réserver pour des personnes spéciales! Sweet lady en faisait partie!  Eh oui, au delà de la mélodie, et de la voix de Tyrese qui nous emportait, il y’avait ces paroles profondes qui à elles seules transmettaient un message que nous n’aurions nous même jamais pu aussi bien transmettre! Ça se dansait avec amour et se chantait avec passion…

Je réalise à l’instant que je n’ai jamais suivi l’album « Tyrese », dont est issu ce single.. Bizarre, bizarre… Je vais y remédier tout de suite en le téléchargeant, je vous en toucherai peut être quelques mots ensuite. 🙂

D’ici là, passez un excellent weekend!

Publicités

4 commentaires

Un Commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s