#Theblogcontest Saison 3, épisode 1! Eh oui, c’est reparti pour une nouvelle saison avec de nouveaux challengers (Samantha, Benjamin & William) & surtout des thèmes toujours aussi géniaux! 🙂 Enfin normalement… 😑 Parce que pour ce premier chapitre, le thème que nos sanguinaires adorés lecteurs ont choisi est le suivant: « La pression sociale: une bonne femme est une femme mariée« .

Moi quand j’ai lu le thème là, j’ai seulement ri… Pression sociale? Où? Chez qui? Les femmes d’aujourd’hui là? J’ai pensé à Armelle, Lyse, Claudia, Samantha, Corinne… J’ai pensé aux femens… Quand vous les voyez là elles ressemblent à des femmes qui ont la pression?

femen.jpg J’ai seulement dit dans le cœur que « hum, la personne qui a proposé le sujet ci voulait seulement nous faire bavarder njoh cadeau!« . On demande aux gens de proposer des thèmes, au lieu de faire dans la simplicité, ils nous bombardent avec des sujets de philosophie!

« Une bonne femme« … C’est quoi ces expressions là? Ca veut dire quoi une « bonne femme »? Tsuip! En tout cas, allons seulement…🚶🚶🚶

La pression? Quelle pression?

Lorsqu’il s’agit de mariage, je suis d’accord qu’il y’a de la pression (sociale?) que je pourrais regrouper en quatre (4) grandes catégories:

  • La pression familiale

C’est celle qui vient des parents, des oncles & tantes, etc. Bref tous ceux là, qui veulent seulement soit pointer la dote, soit pouvoir dire à leurs amis que leur fille s’est aussi mariée! Chaque fois qu’ils la voient, pire alors quand ils reviennent d’un mariage d’un enfant d’un de leurs amis, ils lancent d’abord un regard désespéré genre « L’enfant ci veut que je meurs sans dame pour quoi? Alors que voilà les trois (3) filles de Tamengon (c’est le voisin) qui sont déjà mariées! ». Vous pensez que ça s’arrête là? Non, ils ne se gênent pas pour lui demander quand même: « Comment va Christian? Ça fait longtemps qu’on ne l’a pas vu… ». Dès que la fille fait l’erreur de répondre; la question fatidique sort « Le mariage c’est pour quand même? ». Mais là même encore ça va. Parce que ça suppose que la fille a déjà quand même quelqu’un qu’ils connaissent. Quand il n’y’a personne, les parents envisagent le pire (homosexualité)… et les solutions qui vont avec! Une fille se retrouve seulement entrain de se faire présenter les fils de tel ou tel autre ami. Ceci dit, les parents encore ça passe… Les pires dans la famille c’est les tantes! Hum! En général elles, ne passent  par quatre (4) chemins, elles peuvent même crier ça de loin, genre tout le quartier entend! « Mamiiiiiii (tu t’appelles pourtant Sonia) tu te maries quand? ». C’est l’affichage en plein carrefour que vous voulez voir? Tsuip! #Yakolesfemmes

  • La pression prochale des proches

C’est celle qui vient des copines. « Il vient voir tes parents quand? ».  Ça c’est les copines célibataires! Elles ne posent même pas toujours la question parce qu’elles veulent vraiment que le gars vienne voir les parents de leurs amies. Elles essaient surtout de s’assurer que celles ci ne vont pas se marier et les laisser seules dans la galère. Un genre de galère qui se traduit par une pression familiale plus élevée: « Voilà ta copine Carole qui s’est mariée, toi tu attends quoi? ». Ensuite il y’a la pression des copines mariées. Ça c’est un type de pression silencieuse. Ce n’est jamais direct et brut comme les autres, mais c’est une pression qui se ressent seulement et qui se manifeste par des signes codés mais qui envoient des messages très clairs. Je vous donne quelques exemples

  1. Message Codé 1: « Orrrrrrrrrrrr, Elie m’a offert cette bague en diamant aux Champs Elysées »
  2. Signification: Moi ma vie de femme mariée dose, Assia pour toi la célibataire.
  3. Message Codé 2: « Désolée ma puce, ce weekend Jojo & moi on doit se rendre à un deuil à Yaoundé »
  4. Signification: Moi j’ai un mari, je ne peux plus faire certaines choses avec toi, Assia pour toi la célibataire.
  • La pression boulotale professionnelle

C’est la pression qui vient des collègues & du boss. Lorsque ça vient des collègues, c’est quasiment comme celle des proches. Pour ce qui est des boss, c’est légèrement différent. Je m’explique. Dans certaines entreprises ou institutions, il y’a des responsabilités auxquelles on ne peut accéder si on n’est pas marié! Comme il y’a des postes qu’on ne peut briguer que si on est marié. Donc selon les aspirations de chacune, c’est bien entendu une pression à ne pas négliger dans la mesure où le professionnel est une composante non négligeable du quotidien.

  • L’auto-pression

Ça c’est probablement la pression la plus dangereuse de toutes, parce que celle là vient des filles elles même. Moi, quoi qu’on me dise, je suis convaincu que toutes les femmes aspirent au mariage! Bon d’accord, pour les femens je suis pas très sûr, mais les autres, si! Parfois tu ne le sais même pas, mais c’est quand elles peuvent (enfin) se marier que tu comprends, que ce truc, elles y pensent depuiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiis!!!! D’ailleurs jusqu’à présent, je soupçonne les filles d’aimer plus la cérémonie en elle même (robe blanche, bague, etc) que l’union qui va avec. Le mec qu’elle épouse est juste un élément de décor de cette cérémonie qu’elles ont visualisée (et parfois planifiée) depuis des siècles!

La pression? Ça c’était avant!

Girl powerVous savez, la pression existe et existera toujours en toute chose. La vraie problématique n’est pas sur l’existence de la pression en elle même, mais sur la façon dont elle est gérée! Et pour moi c’est là toute la différence entre les femmes d’aujourd’hui et nos mamans d’avant! La pression là c’était avaaaaaaaaaaaaaaaant! A l’époque de Elvis Kemayou et Tchana Pierre quand les femmes accordaient encore de l’importance à ce que pouvaient penser leur entourage.

Eh oui, aujourd’hui on est à l’heure du féminisme, nappyisme, du « girl power » et tous ces mouvements par lesquels les femmes s’affirment et opposent leur « non » à la société! Aujourd’hui les femmes crient haut et fort que le mariage n’est pas une fin en soi (même si en back back, elles ne diraient pas non à un bon petit mariage). Regardez autour de vous. De plus en plus vous verrez des femmes la trentaine passée, qui ne sont pas encore mariées, et qui parfois ne cherchent pas « officiellement » un mari. Par contre, elles vous diront qu’à l’heure ci leur priorité c’est avoir leur enfant et s’en occuper. Un mari ne fait pas partie de leur plan de vie immédiat. J’en connais certaines qui se sont sûrement reconnues dans mes propos.

Je pense que vous êtes d’accord avec moi que la pression est réelle pour les femmes célibataires, mais que la notion de « bonne » n’a pas vraiment de place dans la mesure où:

  • les parents ne te mettent pas la pression sur le mariage pour que tu sois une bonne femme, mais surtout pour pouvoir laver leur nom au village.
  • les copines ne te mettent pas la pression sur le mariage pour que tu sois une bonne femme. Certaines veulent au contraire que tu ne te maries pas et que tu restes dans la même galère qu’elles, tandis que d’autres veulent que tu te maries pour les rejoindre dans leur galère à elle.
  • les patrons ne te mettent pas la pression sur le mariage pour que tu sois une bonne femme, mais surtout parce qu’ils veulent une ressource dont ils peuvent tirer leur maximum pour leur boite.

Quoi qu’il en soit, les filles, sachez que la pression c’est dans la tête! Si vous ne ressentez aucune pression personnelle (je parle de l’auto pression), alors il n’y a pas de raison que vous laissiez la pression des autres vous envahir. Donc vivez votre vie tranquillement et à tous les autres chantez leur du Jovi: « Je ne suis pas mariée.. #etp8koi? »

Et si vraiment vous pensez que le célibat est difficile à vivre, Lyse Dyne (ancienne célibataire longue durée) vous donne cinq (5) raisons d’en profiter!


N’oubliez pas que c’est #theblogcontest, donc faites un tour sur les blogs de LeyoElie  et de nos 3 nouveaux challengers Samantha, Benjamin & William pour découvrir leurs textes sur le thème de ce mois! 

N’oubliez pas également de rejoindre le forum pour plus d’interactions avec l’ensemble de la communauté.

Thx d’avance!!! 😉

 

Publicités

44 commentaires

  1. Affaire de pression extérieure là, ça me fait penser à une maman du quartier qui quelques temps après le mariage de ma petite soeur m’a sorti en plein carrefour « ne t’inquiètes pas ma fille ça va t’arriver un jour aussi ». Elle avait la chance que je suis polie

    Aimé par 1 personne

  2. La pression professionnelle je m’rappelle un camarade que je n’avais pas vu sur 10ans qui voulait fuir sa part sur moi: « Je ne te propose pas les copinages mais le mariage, je suis actionnaire majoritaire et être encore célibataire ne fait pas sérieux » yako!
    Sinon je le crie aussi haut et fort le mariage n’est pas une fin en soi! Et comme tu dis  » sachez que la
    pression c’est dans la tête! vous ne ressentez aucune pression personnelle (je parle de l’auto pression), alors il n’y a pas de raison que vous laissiez la pression des autres vous envahir. Donc vivez votre vie tranquillement » #Wanda je valide, je d’accorise!!!!

    Sinon tu as lu le sanotage d’Elie et de William?

    Aimé par 1 personne

  3. Looool pendant que moi je rêve d un mariage secret les ngas veulent tout le tintouin de robe blanche de maquillage plâtre de soirée interminable de sourires plaqués et d orteils pressurisés massa… Je ne rêve pas de me marier ça me fait même peur dehh l affaire que tu dis des copines qui te pressent là pour que tu djoum suffer avec elles là c polo looool (elie si tu me lis je t aime hein! :D) mais comme tu dis hein tchoupi sûrement c est le jour la que ma joie va moi même me Wanda krkrkrkr .. Mais bon sérieux je veux me marier selon la volonté de Dieu et ça se fera en son temps et sûrement pas sous pression (externe ou interne) Gars les gens know même que c est pour la vie ??(enfin pour ceux qui l envisagent ainsi)abeg pression vous même ! vous ne serez avec moi qu’à la soirée la après c’est moi qui vais djoum seule ds l affaire la #runnin looool

    Aimé par 2 people

    1. Krkrkrkr Pardon marie toi on fait le mangement!!! Ah tiens, voilà l’autre genre de phrase que les gens sortent souvent que j’ai oublié de citer!!!! Donc si je comprends bien que tu es entrain de nous annoncer que tu vas te marier pour toi en cachette? Hum… Joanna, Malheur à toi si Elie et toi vous ne nous invitez pas!

      J'aime

  4. Vraiment affaire de pression la c’est toi qui connais. .c’est dans la tête. .Et c’est même une pression inutile qui t’empêche même de t’épanouir…la pression professionnels la est bien réelle mais alors de plus en plus. ..je connais pas mal de gars qui se sont mariés à cause de cela…so moi je suis d’accord hein. .fo enjoy le célibat. . .Les choses viendront au moment opportun

    Aimé par 1 personne

  5. loooooooooooooooooooooooool « Lyse ancienne célibataire longue durée hein » looooooooooooooooooooool
    sinon je daccorise que sauf avec ton article ooo et je pense que la pire pression est celle qu’on s’inflige soi-même en se disant que notre vie ne commencera que lorsqu’on sera Madame X. Comme j’aime à le dire qi tu n’es pas heureuse seule ce n’est pas en étant mariée que tu le seras, sauf si tu te maries à un saint de chez saint. Et encore nous les filles c’est quand un gars est même « saint » que ça te vexe et tu wanda sur lui, le traite de « moumou » et lui dit que didon tu ne peux pas aussi déranger un peu pour que je puisse aussi râler qu’il y a aucun homme sérieux sur terre, tu es même quel versionde gars tsuiip krkrkr

    Bel article!!! 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Je suis d’accord avec toi! Vous les filles humm… Certaines veulent les saints, d’autres veulent les gangsters, d’autres veulent des… Bref il y’a pas d’idéal type qui corresponde à toutes les femmes. Et finalement c’est tant mieux, ça donne la chance à tout le monde de se caser.

      J'aime

    1. lol Clément!!! C’est clair que le pression chez les hommes existe, mais elle est loin d’être pareille que chez les femmes surtout à cause du facteur âge! Pour les hommes on ne s’inquiète pas trop avant l’âge de 45 ans, et encore… Alors que chez les femmes, plus le temps passe, plus elle devient « has been » et plus on a peur qu’elle finit seule, du coup on lui met la pression! Et enfin tu remarqueras que chez les hommes, la pression vient toujours des femmes (une mère, une tante, voir même sa copine), alors que chez les femmes, même les pataires sont là pour mettre la pression!

      Aimé par 2 people

  6. Voici la partie que j’adore « Aujourd’hui les femmes crient haut et fort que le mariage n’est pas une fin en soi (même si en back back, elles ne diraient pas non à un bon petit mariage) »!!!

    Si j’ai appris quelque chose de ma courte vie, c’est que RIEN n’est une fin en soi. Même pas avoir des enfants (car même eux pourraient nous renier demain ou alors nous décevoir), ni être extrêmement riche (car l’argent peut finir, on a vu avec Mike Tyson), ni être heureux (car à un moment donné on sera encore malheureux). Bref, j’insiste sur cette expression pour rappeler qu’en effet se marier n’est pas une fin en soi, sinon les gens ne divorceraient pas (et ça c’est même les courageux car d’autres préfèrent vivre malheureux tt en sauvant les meubles). Il est quand même plus agréable de vivre à deux (g préfère dire à deux car même les homos revendiquent le droit de se marier, c’est pour dire…). Toutefois, chacun définit la nature de son bonheur donc ne pas céder à la pression extérieure. Comme l’a dit quelqu’un, « Mieux vaut être seul(e) que mal accompagné(e) »

    Aimé par 1 personne

    1. Bah c’est clair que rien n’est une fin en soi… En tout cas officiellement… Je pense toute de même que pour chacun d’entre nous, il y’a quand même des choses qui sont très très très proches de la fin en soi, même si on ne l’avouera jamais. Et parmi les 2 choses les plus partagés dans ce monde proches de la fin en soi, il y’a « avoir un enfant » et « se marier », quitte à avoir l’enfant avec quelqu’un avec qui on ne ressent rien et quitte à se précipiter dans le mariage!

      J'aime

  7. Gars soyons honnêtes, surtout nous les femmes: toutes veulent avoir été mariée au moins une fois dans leur vie. Bon à part celles qui ont choisi le célibat de la vie religieuse hein!
    Avoir été mariée signifie que au moins une fois quelqu’un a voulu d’elles dans sa vie et çà, çà n’a pas de prix! Si c’étaient les femmes qui prenaient les hommes pour époux, le discours serait différent et toutes se marieraient d’abord, quitte à divorcer.

    C’est, à mon humble avis, en partie lié à l’importance que revêt la cérémonie de mariage dans nos traditions africaines. Avant même de signer l’acte de mariage, il y a la cérémonie traditionnelle qui est souvent la preuve par neuf que ton homme et sa famille sont venus officiellement te prendre et, aux yeux de toutes tes tantes et cousines, TU ES MARIEE!!!! Mon frère, quoi qu’on dise, çà change tout! Même si 6 mois après vous vous séparez, c’est pas grave! On a quand même scandé: » parlez encore!! » pour toi un jour dans ce dehors!

    Donc le mariage n’est certes pas une fin en soi mais un passage non négligeable par lequel la grande majorité des femmes souhaiteraient passer. Toutes les femmes célibataires honnêtes de ce pays vous diront qu’elles ont rêvé au moins un jour de se marier mais la vie en a décidé autrement. Que les moins honnêtes ne fassent pas alors comme si c’est elles qui ont décidé de ne pas se marier! Mi nal mi

    Pardon ne m’assassinez pas hoooo, je n’ai fait que donner mon avis!

    Aimé par 1 personne

    1. LOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLL Jacinte!!! Nessa les femmes aujourd’hui préfèrent mettre en avant leur fierté… Même si je ne me marie pas ça fait quoi… Je préfère être seule… Mais comme tu dis là, même celles qui sont célibataires, préfèrent quand même être célibataire genre, on t’a quand même demandé en mariage avant que tu as refusé, mais si c’est genre on ne t’a jamais rien demandé du tout… looooooolll!! Même ton orgueil propre en prend un coup!!!!

      J'aime

  8. J’ai beaucoup aimé!
    L’angle de la pression est assez intéressant, même si au-delà de ce point, c’est plus ,à mon sens, la construction culturelle qui est le terreau de l’aliénation collective et de l’immaturité de choix qui valident cette pression.
    On aime s’accrocher au vent, se complaire dans toute sorte d’illusion, celle très tenace que quelqu’un d’autre que nous(notamment un mari ,une femme ou autre)peut nous rendre heureux a pris ses quartiers dans la mémoire collective ,sa variante qui est qu’on ne peut s’accomplir que marié suffit à miner les esprits de pressions négatives. Et tu le dis si bien,même celles, à quelques louables exceptions près, qui disent ne pas faire du mariage une fin en soi, se mettent martel en tête quand il tarde à arriver comme si une vie sentimentale ne pouvait s’accomplir autrement que par des noces, amères ou pas, très souvent,ça importe peu.
    La différence de gestion de toutes ces injonctions sournoises est en réalité minime entre la femme d’aujourd’hui et celle d’hier, mais j’ai la faiblesse de croire que celle de demain, qui récoltera les fruits des combats de notre temps, trouvera la distance adéquate pour échapper au moule et exprimer pleinement sa liberté.

    Aimé par 1 personne

    1. « la construction culturelle qui est le terreau de l’aliénation collective et de l’immaturité de choix qui valident cette pression » loooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooolllllll Bon heureusement que toi tu es déjà célèbre sur les blogs pour tes positions djihadistes!

      J'aime

  9. Bonjour à tous,

    Je tiens à partager mon expérience (déjà publiée sur un blog dans un sujet similaire).
    Je me suis mariée et n’y a pas longtemps, et pas par pression (c’est vrai hein!). Mon gars m’a offert une bague de fiançailles, sans date précise, juste pour que j’arrête de l’appeler « mon copain » 😛 (apparemment le présenté comme mon fiancé c’était mieux!). Après, d’un commun accord on s’est dit « pourquoi pas? » on est bien ensemble, et bla bla bla. Sérieux, j’aurais souhaiter être white à ce moment là. On serait parti tranquillement à la mairie en petit comité et on se serait marié sans se ruiner. En fait, la pression, des fois même si elle ne vient pas avant que tu ne te décides, on va te la faire subir pendant que tu organises ton mariage. Pour ma part j’avais 3 sources de stress :
    – MA famille : c’est la dot que vous voulez voir? J’ai même eu honte!!! En plus de ça, tout le monde se plaint de tout et bcp de gens veulent faire des choix à ta place (sans dépenser bien sûr!).
    – SA famille : c’est là où chacun sort sa théorie, tu vois les vrais visages. Tu te rends compte qu’on doute de ta capacité à éduquer tes futurs enfants, à tenir ta maison, à nourrir ton mari… « elle sait même préparer tel mets de chez nous? »…comme si tu épouses 10 personnes à la fois!
    – Les AUTRES : le truc qui m’a le plus énervé c’est quand tu fais un choix selon tes moyens ou selon ton envie, et une amie (ou pas LOL) te dit « non mais c’est quand même ton mariage, le plus beau jour de ta vie, il faut mettre plus de moyen, ça fait trop cheap ça » tchuiiiup. Qui vous a dit que j’ai toujours rêvé de me marier? C’est arrivé, tant mieux. Le plus beau jour de ma vie, et je ne dois plus manger après? ou payer mes factures?

    Bref, je suis d’accord que le mariage dans notre société est souvent perçu comme le saint Graal, tu t’es mariée, tu as percée LOL.
    Après mon mariage, on m’a bcp demandé « alors, ça change quoi? » Euh, petit conseil les filles…si tu es avec quelqu’un depuis longtemps et que vous décidez de vous marier, si juste après le mariage un truc change…c’est que l’un d’entre vous n’était pas vrai. LE MARIAGE NE CHANGE PAS LA SITUATION QUOTIDIENNE D’UN COUPLE. C’est juste un papier qui vient officialiser votre union. Donc si tu t’attends à être heureuse quand tu seras mariée alors que tu ne l’étais pas avant…Ma chérie tu rêves!!! Au contraire, tu as fermé ta porte de sortie à un calvaire.

    C’est un trop long sujet et on doit arrêté de stresser les filles célibataires de plus de 25 ans. Je me suis mariée à 28 ans, j’aurais pu le faire à 30 ou 32 ans et alors? Le plus important est la personne avec qui on s’unit pour la vie, pas l’acte de s’unir en soi !!!

    A bon entendeur…?!!!

    Lil Yan

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Yan!!! Merci pour le témoignage!!!!
      Il y’a un point sur lequel j’adhère totalement « LE MARIAGE NE CHANGE PAS LA SITUATION QUOTIDIENNE D’UN COUPLE. ».
      Ca c’est clair. Si avant le mariage on ne te faisait pas de bisous, ne crois pas que c’est le mariage qui va changer quelque chose hein!

      Aimé par 1 personne

Un Commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s