Le piment dans la sauceeeeeeee!!!! 🎶🎶 Le condiment dans la sauceeeeeeeeeeeee!!!! 🎶🎶

Bienvenue à l’épisode 3 de la saison 4 du Blog Contest. Le seul challenge où les thèmes sont plus durs que mes abdos et les abdos d’Abena (les jaloux diront que…). Et le sujet voté par les lecteurs ce mois est « Le piment dans la sauce« .

Alors pour ceux qui veulent savoir comment le piment a fini dans la sauce, c’est une longue histoire qui commence en l’an 2016 après JC…donc en fait cette année! New Bell Music dont je suis par ailleurs un fan poste sur sa chaîne YouTube le nouveau titre de Reniss « le piment dans la sauce« . Titre, qui à ma grande surprise (Reniss a fait mieux que ça par le passé) va faire un carton (Plus de 1,5 millions de vues en 4 mois) et parallèlement soulever des polémiques et poser les problématiques qu’avait posé avant lui « Coller la petite » de Franko et qu’a posé après lui « Tu montes tu descends » (900 milles vues en 2 mois) de Maahlox.

La réalité est que certains sont inquiets de l’impact que peuvent avoir les artistes et leur musique sur la jeunesse sur leurs enfants. Et honnêtement quand vous verrez cet extrait vidéo (ce n’est que 18 secondes donc serrez le cœur, vous regardez!), vous comprendrez plus facilement pour quoi…

PS: Âmes qui aiment les palabres s’abstenir!

Quand j’ai vu cette scène sur +d’Afrique dimanche dernier, j’ai rigolé… Voir des enfants reprendre en chœur ces paroles…Je me demande si en France on aurait diffusé ça. On aurait peut être diffusé, mais derrière, il y’a forcément une association de quelque chose (eux ils ont les associations et les collectifs pour tout là bas) qui aurait acheté le problème. Pas sûr que Canal s’en serait tiré sans y laisser quelques plumes. Mais bon ici nous sommes en Afrique et Maahlox a dit qu’il montre le pays tel qu’il est et force est de constater qu’il a raison, c’est comme ça qu’il est. Je ne compte pas le nombre de fois (et je parie que vous aussi) où j’ai vu des enfants dont certains ne parlaient même pas encore bien français, réciter parfaitement ces tubes de l’été la saison sèche!

Bref cet extrait à lui tout seul lui symbolise exactement tout ce que les détracteurs du pimentage de sauce ou du collage de petite combattent. Et il faut dire qu’au regard de la scène, il y’a lieu de se poser des questions…

A qui la faute?


Ne comptez pas sur moi pour dire aux artistes. Non, parce qu’au final ce ne sont que des artistes qui font ce qu’ils ont à faire. Ce n’est pas de leur responsabilité, comme nous voulons leur faire croire, de faire l’éducation de nos enfants! D’ailleurs pour en revenir à la vidéo de tout à l’heure, vous allez choisir de tirer sur Maahlox? Moi non, à sa place j’aurai fait même pire. Le reportage sur Maahlox soit dit en passant est super, preuve qu’il a bien joué le coup. Donc au lieu de l’accuser, demandez vous plutôt où sont les parents qui ont donné leur accord pour que leurs enfants aillent chanter les « Tu veux faire la morale à qui, Mouf tu es mon père » sur Canal en plus!!!!

Ne comptez pas sur moi pour dire aux médias. Non parce qu’ils sont dans leur rôle de promotion et ils le font dans les cadres réglementaires et éthiques qui sont définis (« Adult Only », « Explicit », etc) par le contrôle audio visuel. Demandez moi si on en a dans ce pays… En tout cas, ce n’est pas à eux de faire de la censure!

Ne comptez pas sur moi pour dire à Internet. Parce qu’Internet c’est comme la vraie vie. On y trouve de tout, du bon, du très bon, mais aussi du moins bon et c’est à nous de choisir ce qu’on veut en tirer. Un peu comme dans la vraie vie, où il y’a de tout. On ne peut pas choisir d’aller plonger du côté obscur (sorcellerie, banditisme, etc) et accuser la vie alors qu’on aurait tout aussi bien pu choisir d’être honnête.

Ne comptez pas sur moi pour dire à Popol ou à Samuel Eto’o. Oui parce qu’on vous connait dans ce pays, dès que quelque chose ne tourne pas rond, c’est toujours les deux là que vous accusez. Surtout Popol, alors que lui même il est là il ne se bat comme tout le monde pour élever sa part d’enfant!

Ne comptez pas sur moi pour dire à notre Environnement. Mais en fait, je devrais, parce que notre écosystème (la famille, les amis, les voisins, les camarades de classe, le bar d’à côté, etc)  y est pour beaucoup dans notre attitude et peut remettre en cause les valeurs que nous avons ou que nous essayons de transmettre à nos enfants. Sauf que là encore c’est une question de choix. Rien ne nous oblige à vivre en ville, rien ne nous oblige à regarder la télé 24h/24, rien ne nous oblige à passer nos journées sur les Réseaux Sociaux et à laisser nos enfants faire pareil. Rien ne nous oblige à emprunter le chemin du « On va faire comment? », Non Rien!

Une amie me disait très intelligemment hier, qu’il faut savoir connaitre son environnement et les primates qui y vivent. Bon d’accord, elle disait ça en parlant d’un de ses chauds, mais ça fait quoi? Je vais quand même utiliser ça pour dire que pour moi nous sommes seuls en grande partie responsables de nos choix et de la voie que nous montrons à nos enfants et à nos petits frères.

C’est la force?


C’est vrai est ce que c’est la force?!! Est ce que Coco Argentée a forcé quelqu’un à chanter les « tu as voulu une fois j’ai libéré 3 fois..« ? Est ce que Lady Ponce a forcé quelqu’un à chanter « ça ça ça ça ça ça làààààààààà« ? Un proverbe chinois dit « la liberté des uns s’arrête où commence celle des autres« , et force est de constater que dans ce pays, on ne ne veut ni respecter la liberté des artistes de créer, ni exercer notre liberté de ne pas regarder, chanter, écouter! On préfère utiliser notre liberté de parler, de critiquer, de bavarder, et de se plaindre à longueur de journées et de posts sur les réseaux sociaux!

On fait comme si on nous avait seulement forcé! Moi par exemple je n’ai regardé le clip « le piment dans la sauce » de Reniss qu’une seule fois. Pas à cause de cette histoire de piment dans la sauce. Pour tout vous dire, je n’avais même pas compris la connotation sexuelle qu’il y’avait derrière. J’ai arrêté de regarder pour une autre raison. En effet la scène où, ce qui me semble être un pasteur, se met à danser sur une table avec ce qui me semble être une bible, n’est pas trop le genre de scène que j’avais envie de revoir. Par conséquent, j’ai choisi d’exercer jusqu’aujourd’hui ma liberté de zapper ce clip chaque fois que je tombe dessus où que ce soit. Les artistes exercent leur liberté de chanter et de les partager. La plus belle liberté que nous avons de « sanctionner » ce que nous n’aimons pas c’est de ne pas regarder, de ne pas écouter, de ne pas acheter les CD télécharger, et de ne pas partager.

Encore que les goûts, les couleurs et les chansons ça ne se discute pas… Parce qu’à vrai dire, j’ai du mal à comprendre ces croisades, des gens qui veulent essayer de nous expliquer que nous ne devons pas aimer du « coller la petite » ou du « tu montes tu descends » ou pire qui veulent expliquer aux artistes qu’ils ne doivent pas chanter ceci ou cela. Vrai vrai, les gens portent leurs pantalons c’est vous que ça serre? Vous quoi si les gens aiment ça ou pas?  Vous quoi s’ils chantent X ou Y? Comme disait Anna Keds dans un de ses textes, qu’est ce qui vous empêche d’écouter autre chose? Qu’est ce qui vous empêche de CHERCHER à écouter autre chose?! Moi je dirais même plus, qu’est ce qui vous empêche même d’aller tout simplement chanter pour vous?

Avant, même dans le tapioca on mettait le piment!


Eh oui! Le piment dans la sauce ça ne date pas d’aujourd’hui. Avant même dans le tapioca on mettait le piment!

Nous avons tous grandi à l’époque de:

  • « Nioxxer nioxxerrrrrrrrrrrrrrr ça fai plaisir au ventreeeeee » 🎶🎶  #Petit PaysVoice
  • « Moi je suis zamoureuuuuxxx, elle est zamoureuseeeeeeeee!!! Moi je suis zamoureeuux ééééééé!!!« 🎶🎶 #PapillonVoice
  • « Fais moi malllll, fais moi mallll, fais moi l’amour éééééé!!!🎶🎶 #SosthèneParoleVoice
  • « I’ll make love to youuuuuuu, like you want me tooooooo« 🎶🎶 #BoyzIIMenVoice. D’accord c’était plus soft, mais c’est la même chose différente!

Cette époque où quand tu allais à une fête et que tu arrivais à « coller une petite » (sans jeux de mots), tous tes petits camarades te regardaient jalousement et avec respect!

Cette époque où il y’avait toujours quelqu’un dont la seule mission c’était d’éteindre la lumière pendant la fête pour donner l’opportunité aux plus timides de tenter leur chance dans le collage.

Cette époque où dès que les filles entendaient « O tapalazapéé!!! tout le monde tout le monde!!! La danse vous appelépelépé« 🎶🎶 #Mapouka, elles mettaient spontanément un doigt à terre pour se déhancher de façon traumatisante (euh traumatisante pour les parents qui auraient vu ça hein, pas pour nous autres Krkrkr).

Bref tout ça pour dire qu’il y’a toujours eu du piment dans la sauce, mais que ça n’a pas empêché nos parents à coup de censure, de contrôle, de sanctions de mener à bien notre éducation. D’accord je vous le concède aujourd’hui c’est pire avec Internet et la mondialisation, mais justement aujourd’hui aussi, grâce à ce même Internet et à cette même mondialisation, nous disposons de plus de moyens de garder l’œil sur nos enfants et d’avoir un minimum de contrôle sur ce qu’ils peuvent regarder ou pas. A nous de nous en servir!

Xstian Tchoupi


N’oubliez pas que c’est #theblogcontest, donc faites un tour sur les blogs de LeyoElie et de nos nouveaux challengers Obone, Yann & Arsdy pour découvrir leurs textes sur le thème de ce mois! 

Pensez également de rejoindre le forum pour plus d’interactions avec l’ensemble de la communauté.

Ce blog a eu 3 ans hier! Merci à tous ceux qui y ont fait un tour! 🙂

Publicités

34 commentaires

  1. Et tu as ecrit beaucoup mon frère? Yeuch!!! Cette « dérive » est pour moi le résultat de la vie dans un monde sans repères ni modèles ethiques. Quand nous étions plus jeunes, nos modèles étaient des grands qui avaient eu le bacc. Nos enfants today ont pour modèle Nathalie Nkoah, les mbenguistes aux longs cigares. Alors pourquoi s’étonner que la pimenterie prenne le dessus?

    Aimé par 3 people

    1. Oui norrrr!! L’éducation des enfants c’est un sujet sérieux hein!! Tu penses que je devais parler sur ça petit? Moi la question que je vais te poser (en plus tu as même déjà l’expérience), c’est qu’est ce que tu fais justement pour que la pimenterie ne l’emporte pas sur les valeurs que tu essaies de transmettre aux minis toi?

      Aimé par 1 personne

      1. Ne pouvant pas censurer la totalité des informations qui arrive à leurs oreilles, car il ya l’ecole, les cousins, les grands parents (ceux là alors hein… Permissifs comme tu n’imagines pas. Alors que nous, ils nous massacraient seulement parce qu’on avait vu Kelly Capwell mop), j’essaie d’avoir des seances TV (pour repondre à ce clip) avec eux, leur expliquer pourquoi je ne voudrais pas qu’ils chantent ou dansent une telle ou telle chanson, essayer autant que possible de recentrer leur interet sur les choses plus utiles, et surtout etre toujours présents pour les guider et leur expliquer. Neanmoins ya pas de solutions miracles, car il ya les enfants là (un peu peu comme toi, j’espere que tu n’as pas transmis ça à notre bébé) qui ont un esprit pimentique dans les gènes, tu fais quoi meme ooooo, c’est le piment. Et pour finir, il faut bien manger. La mater d’une pimentière qui à sa villa et son iphone7 est plus en haut que celle d’un docta qui gagne â peine 150 kolos. Donc, chacun en fonction de son échelle de valeurs defini la route que prendra sa progéniture

        Aimé par 1 personne

      2. Punaise! Vrai vrai que tu fais tout ça?!!! Ca fait peur hein!!! Il faut que je vienne assister à une de tes séances d’explicage de clip pimentique là. Parce que façon ils sont encore petits là, je me demande par comment tu fais!!!!
        Mdrrrr tu me vois comme ça tu n’as pas vu sa mère?! C’est même mes genes qui vont atténuer sa part!!! looooooooooolll

        Aimé par 1 personne

    1. De ce que j’ai compris là quand on parle de piment et de sauce on parle de tuerie (l’autre là au moins je sais que c’est un mot que tu comprends bien) ou quel que chose comme ça! Demande à Alain de bien t’expliquer, je suis sûr qu’il a déjà eu la séance TV avec ses munas sur le song là!!! Mdrrrr

      Aimé par 1 personne

  2. 🙂 🙂 🙂 🙂 Tout ce qui m’a plu c’est
    « Nioxxer nioxxerrrrrrrrrrrrrrr ça fai plaisir au ventreeeeee » 🎶🎶 #Petit PaysVoice
    « Moi je suis zamoureuuuuxxx, elle est zamoureuseeeeeeeee!!! Moi je suis zamoureeuux ééééééé!!!« 🎶🎶 #PapillonVoice
    « Fais moi malllll, fais moi mallll, fais moi l’amour éééééé!!!🎶🎶 #SosthèneParoleVoice
    « I’ll make love to youuuuuuu, like you want me tooooooo« 🎶🎶 #BoyzIIMenVoice. Et « O tapalazapéé!!! tout le monde tout le monde!!! La danse vous appelépelépé » MDRR ça m’a rappelée une fête de baptême en famille à l’époque, et les différentes matinées !
    Ce que je dirai : 1- l’Etat a sa part de responsabilité (par exemple pourquoi on a pas un véritable Conseil de l’Audiovisuel qui contrôlerait et sanctionnerait certains contenus sur les chaînes visionnées par des enfants ?)

    2- Les parents ont la leur : Tu l’as bien dit, autrefois on écoutait et visionnait pire que ce qui passe aujourd’hui, mais à peine tu pouvais entendre un enfant de moins de 5 ans (comme ceux de certains voisins que j’ai écoutés dimanche dernier chanter « Tu me parles je crie ahahahahah ») frédonner ce genre de mélodies. Les parents étaient là et contrôlaient. De nos jours, malheureusement j’ai l’impression que la plupart des parents ont démissionné. Il y en a qui sont très jeunes, ce qui, d’après moi, a aussi une influence sur l’éducation des enfants (ils veulent vivre et oublient qu’ils sont déjà parents, mdr).

    Aimé par 1 personne

    1. Loooooolllllllll ça t’a rappelé les souvenirs de… krkrkkr! Tu as entendu l’enfant du voisin hein…. lol mais vrai vrai c’est ce qu’on voit de nos jours… A l’époque tu pouvais voir un enfant même de 10 ans chanter comme ça devant ses parents? Que l’inspiration était venu par où ?

      J'aime

  3. Tu as vraiment tout dit. Faut pas les gens exagèrent comme je dis souvent. Aujourd’hui (et je compte écrire bientôt là-dessus), on est dans la déresponsabilisation complète sur tout et sur tout. On oublie trop souvent que si nos parents s’étaient comportés comme tel, nous n’aurions même pas le « thinking » pour bavarder.

    J'aime

  4. Tout est dit! C’est a peine si on pouvait respirer quand la mop passait. En effet qui pouvait chanter le genre la, dans un lieu entouré des adultes, c’est un mawachigeri qui t’aurait reveillé… Qu’est il arrivé aux parents de la génération d’après ?

    Aimé par 1 personne

  5. En tout cas…à mon époque quand une chanson avait juste l’intention d’avoir une connotation louche…je ne pouvais même po envisager de fredonner ça…la raclé que je devais avoir hein…parfois je me dis que l’éducation par la terreur reste LA solution aux maux actuels . ceux qui pensent qu’il faut « discuter  » avec l’enfant. .. »expliquer « …ouiiii mais après. ..bien après…

    Aimé par 1 personne

  6. Mdrrrr, Ptdrrr piment dans quoi??? on vote même les thèmes où nooon dites moi aussi?
    Tout d’abord moi on m’a éduqué à la terreur et la bastonnade et ça a marché (enfin je crois) mais jusqu’aujourd’hui je ne regarde pas la télé avec mes parents!!!! Le genre que tu dois caler poster quand y’a la mop ou une scène un genre un genre, j’ai démissionné!
    C’est alors ça le souci: terroriser et bastonner éloigne les parents de leurs enfants mais le genres de « kan kan » n’enfants qu’on accouche ici dehors hein…hum

    Aimé par 1 personne

Un Commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s