L’actualité de ces derniers jours a remis les sujets relatifs au harcèlement et à la pédophilie à la une même s’il est connu de tous que ce sont des maux qui ont toujours existé et qui ne disparaîtront pas de si tôt. Bien entendu, ça ne doit pas empêcher qu’on fasse tout ce qu’il y’a à faire pour que ce qui est perçu aujourd’hui comme normal par certains ne le soit plus. Mais je pense qu’il faut avant tout agir sur ce qu’on peut contrôler.

Et ce qu’on peut contrôler c’est

l’éducation et les valeurs qu’on inculque à nos filles. Pour les ultra féministes là qui veulent savoir pour quoi je fais une fixation sur les filles et pour quoi je ne parle pas de garçon, la raison numéro 1 c’est que la majorité des prédateurs sexuels c’est des hommes qui calculent les petites filles et la raison numéro 2…. Pour la raison numéro 2, mieux je commence un autre paragraphe.

Une certaine Bonita se serait laissé utiliser par un certain Parfait Ayissi

Dimanche dernier en traînant devant Sept à Huit, voilà une histoire assez rocambolesque qui faisait l’objet d’un reportage. Celle d’un pédophile de 31 ans, un professeur de maths, condamné à 18 mois de prison avec sursis (ou quelque chose comme ça), pour avoir eu des rapports sexuels avec une fille, une élève de 14 ans. Alors ce que je trouve assez dramatique dans l’histoire c’est que c’est la fille de 14 ans en question qui décide, avec l’aide d’une de ses amies, de prendre contact via les Réseaux Sociaux avec le prof pour lui dire qu’elle est amoureuse de lui. 😥 Quand on dit que la nouvelle génération de filles n’a pas froid aux yeux, on ne croit pas si bien dire… Le pire c’est que le prof a même refusé et lui a dit que ce n’était pas possible. Mais elle a insisté et naturellement il a profité de l’occasion. Ils ont seXté et même seXé ensemble jusqu’à ce qu’on les attrappe…

Cette histoire m’a un peu rappelé celle d’une certaine Bonita, qui à 17 ans, se serait laissé utiliser par un certain Parfait Ayissi afin d’obtenir un stage dans un domaine qui la passionnait. J’espère que vous avez bien noté l’utilisation du conditionnel parce que jusqu’à ce que les faits soient avérées… Alors si dans le cas présent l’adulte est comdamnable à 400%, avouez que ça fait quand même genre de voir une fille accepter volontairement de se soumettre à certaines pratiques de son plein gré… Quoi que… Peut être on l’avait hypnotisée ou attachée, qui sait?

Si certaines filles d’un certain âge tombent encore dans un genre de piège, c’est qu’il y’a un problème

Quoi qu’il en soit les deux histoires me ramènent au point sur l’éducation. Les prédateurs sexuels, il y’en aura toujours. Mais à nous de nous assurer, du moins d’essayer (parce qu’avec les enfants d’aujourd’hui c’est pas évident), que nos enfants ne leur facilitent pas la tâche. Ca fait mal de se dire que tout ça aurait pu être évité si ces petites n’étaient pas elles même aller se lancer dans la gueule du loup. On a déjà du mal à se battre pour éviter que de petites filles et garçons de 3/4/5/6/7 ans ne tombent dans les mains de ces malades, s’il faut en plus que de « grandes filles » de 14/15/16/17 ans qui ont déjà quand même un niveau de discernement que les enfants n’ont pas, tombent dans le même genre de piège, alors il y’a un problème!

Parlons clairement aux enfants!

Ok c’est facile de dire, il faut insister sur l’éducation, inculquer les valeurs etc… Mais concrètement comment on fait ça? Je pense qu’il ne faut pas prendre le racourci. Il faut en parler clairement avec eux. Je me souviens que même au collège déjà, les filles aimaient toujours faire genre, elles sortent avec des mecs « plus matures » et généralement « plus matures » était rarement différent de « plus âgés ». Et à force de vouloir être celle qui a le mec le plus mature… Elles oublient parfois de se fixer des limites sur l’âge, ce qui permet bien entendu aux loups qui rodent par là d’en profiter. Donc vraiment, il faut tout simplement parler. A quel moment, j’ai envie de dire qu’il faut regarder en fonction de la façon dont l’enfant grandit, mais je pense que l’idéal c’est de le faire dans la tranche 12 – 15 ans.

D’ailleurs il me semble qu’à une époque il y’avait une matière qu’on appellait EVA (Education à la Vie et à l’Amour). Je ne sais pas si cette matière est encore au programme. Mais voilà un bon prétexte pour sensibiliser les enfants sur le danger que représente la pédophilie.

C’est ma solution à moi, si vous avez d’autres idées, partagez les seulement, parce que je commence à avoir beaucoup d’enfants et il faut déjà que je me prépare à les gérer!

Xstian Tchoupi

Publicités

5 commentaires

  1. lol oui je reviens sur ton titre..éduquons nos enfants pourquoi parce que même les petits garçons ne sont pas a l’abri ce n’est pas parce qu’on entends pas bcp parlé dans notre contexte que cela est inexistant ou alors qu’on doit le passé a la trappe quitte a ce que ce soit pris comme un moyen de prévention c’est préférable a mon humble avis…on va dire aussi que de nos jours éduquer un enfant n’est pas chose facile..il y a tellement de paramètres; l’éducation de l’enfant est tellement sensible..on ( les parents et les professeurs) ne sont plus les seuls a avoir une influence, INTERNET ( rah la la) a un impact tellement lourd sur l’éducation .. je te rejoins effective sur le fait de parler concrètement aux enfants des choses telles qu’elle sont..Éduquons nos enfants…

    Aimé par 1 personne

    1. loolll En fait c’est clair qu’on doit éduquer les deux, garçons et filles. Mais c’est à cause de ces 2 histoires que je mets l’accent sur les filles! Parce que quand même, tu as 14 ans et tu te lèves pour aller tacler ton prof? Yeuch!!!

      J'aime

  2. Merci d’avoir fait le choix du thème. Globalement d’accord quoique… Mon point clef est que je ne suis pas d’accord avec toi sur l’âge. Il faut parler à l’enfant et lui donner des outils pour se défendre dès qu’il peut comprendre. Une enfant de trois ans a été violée par un prêtre. Des choses auraient pu être dites à cette petite pour qu’elle ne se retrouve pas seule avec lui. Protéger nos enfants, ça commence par être vrai avec eux, et ne pas penser qu’il y a des sujets de « grand » et des sujets de « petit ». Bises bises.

    J'aime

Un Commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s