Quand tu rencontres un homme qui n’a pas la crainte de Dieu…(3e partie)

« COMMENT AS-TU PU FAIRE UNE CHOSE PAREILLE? COMMENT?!!! NOUS PENSIONS QUE TU ETAIS DIFFERENT! » 😡

Avant que je ne puisse trouver quoi dire, la gifle était partie. Provoquant un petit mouvement de foule au Café rouge où je pensais pourtant passer un moment sympathique avec mon nouveau crush. Nouveau crush qui regardait la scène d’un air choqué. Non pas le crush là, pas le crush de l’étude biblique, le nouveau nouveau crush…

Pause: Pour ceux qui prennent l’histoire en cours, ne continuez pas si vous n’avez pas lu la première partie (le lien ici) et la deuxième partie (le lien ici).

« IL NE T’A PAS DIT CE QU’IL A FAIT? NE LE REGARDE PAS COMME CA, C’EST LE DIABLE EN PERSONNE!« 

C’était la soeur de mon ancien crush qui s’adressait cette fois ci à mon nouveau crush. Sur le coup, je me suis dit « Merde! Ca va pas être facile de retourner la situation…« . Le plus important était déjà de calmer les choses avant que ça ne dégénère vraiment. Heureusement pour moi, j’entendis une voix venir à mon secours, du moins si, on peut appeler ça « secours ».

« Laisse le ma chérie, ça ne vaut pas la peine, allons nous en« . C’était une voix féminine, probablement une copine qui tenant la main de la soeur de mon ex crush la tira vers l’extérieur.

« MA SOEUR, MOI JE TE DIS, FUIS LE GARS LA PENDANT QU’IL EST ENCORE TEMPS« , lâcha t’elle avant de franchir (enfin) la porte.

« La situation est un peu embarassante, est ce qu’on peut partir?« , là c’était mon nouveau crush.

Je me doutais bien qu’une fois en chemin, j’aurai droit à un interrogatoire en règle… Ou pas. En fait le nouveau crush ne dit rien tout au long du chemin retour, ce qui n’était pas bon signe. Vous connaissez les femmes, si il se passe un truc pas clair et qu’elles n’abordent pas le sujet ça veut dire qu’elles sont probablement entrain de vous enterrer. Il valait mieux que je prenne les devants. Seulement, était-il possible de lui dire la vérité en l’état?

A ce stade de notre relation, ça n’aurait pas été une idée brillante. Parce qu’il était évident qu’aucune « fille normale », au courant des faits, n’aurait voulu aller plus loin avec moi. Pour le coup, il faut reconnaître que j’avais quand même poussé le bouchon loin.

Tout était partie de cette fameuse première étude biblique. Une expérience que j’avais très peu appréciée. D’ailleurs je m’étais promis de ne plus y retourner, une fois que le crush m’aurait donné son numéro. Numéro que je me suis attelé à obtenir sur le chemin qui nous menait de Makepe à Kotto Bloc où se trouvait la maison de ses parents:

  • Elle: C’était vraiment gentil à toi de venir avec nous à l’étude biblique. Je reconnais que ça m’a surpris.
  • Moi: Moi aussi, ça m’a surpris, mais je dois avouer que je n’y suis allé que parce que je ne voulais pas qu’on se sépare sans que je ne puisse avoir ton numéro.
  • Elle: Ah bon? Et pour quoi est ce que je te donnerai mon numéro?
  • Moi: Pour que nous puissions garder le contact biensûr. J’aimerai te revoir.
  • Elle (en souriant): Mais tu sais pourtant où me trouver?
  • Moi (un peu surpris): Ah bon? Où ça?
  • Elle: A l’étude biblique chez soeur Carmen biensûr! En plus c’est 3 fois par semaine, donc ça fera 3 fois plus d’occasions de se voir.
  • Moi : Hein?! 👀

L’idée ne m’enchantait pas particulièrement. Aller à une étude biblique 3 fois par semaine pour une fille. C’est abusé. Tout ça pour qu’ensuite elle te refuse même le simple bisou. 😐 Elle va te dire comment la Bible a dit ci, comment Dieu a dit ça. C’est clair que c’était un mauvais plan. « Allez on la dépose chez elle, pour pas faire mauvais perdant et on se tire« . C’est ce que je me suis dit sur le coup.

  • Elle (toujours souriante): Si en plus tu viens au culte le dimanche, ça nous fera 4 fois par semaine!
  • Moi (dans le coeur): Akieu!
  • Moi (curieux): Et c’est où le culte en question?
  • Elle: Notre temple se trouve à Village!
  • Moi (choqué): Quoi? Loin là bas?
  • Elle: Mais ce n’est pas loin!
  • Moi: Mais pour quoi on ne va pas simplement ici à Sainte Monique (Makepe)?

Le Crush s’est lancé dans une longue diatribe sur les catholiques et les protestants…. J’avoue que je l’écoutais d’une oreille plutôt distraite… Moi j’avais d’autres priorités en tête.

  • Moi: Et si je veux te voir sans avoir besoin de faire tout ça? Tu sais, moi c’est pas trop mon truc!
  • Elle (sèchement): C’est que ce ne sera pas possible. Je ne peux me mettre avec un homme qui n’a pas la crainte de Dieu. Ce n’est même pas envisageable.
  • Moi (dans le coeur): Ah bon hein?
  • Moi (pliage de doigt): Ok…

Tous les sages, disent qu’il ne faut jamais prendre de décision dans la colère. Ils ont raison! J’aurai dû digérer doucement le macabo du barrage et passer à autre chose, mais au lieu de ça…

C’est d’ailleurs le même jour que j’ai rencontré la soeur du crush pour la première fois. Elle devait être son ainée de maximum 3/4 ans, plutôt jolie avec son air de garçon manqué. Au moment j’ai pris congé du crush, elle ne savait pas que derrière mon sourire, je venais de basculer du côté obscur de la force.

2 jours après, j’étais à l’étude biblique. A l’heure. Soeur Carmen ne cachat pas sa stupéfaction:

  • Soeur Carmen: En voilà une surprise, je ne pensais pas que tu reviendrais…
  • Moi: Il faut croire que Dieu a vraiment touché mon coeur. 🙂

Le crush fut tout aussi surprise lorsqu’elle arriva.

  • Elle: Tu es revenue?
  • Moi: Il faut savoir ce qu’on veut dans la vie, et moi je veux être avec toi 🙂

Elle éclatat de rire.

  • Tu es un gros malade toi.

Elle ne pensait pas si bien le dire.

Comme le dit un proverbe de chez nous « mouiller, c’est mouiller« . Et le frère Christian que j’étais devenu, avait choisi de se mouiller jusque là où il faudrait pour tacler le nouveau futur ancien crush! Il fallait me voir… Quand on prenait les passages bibliques et qu’on demandait ce qu’on comprenait, j’étais le premier à m’exprimer.

« Je pense qu’ici le Seigneur nous demande de prendre soin de nos prochains… Le prochain ce n’est pas seulement notre famille ou nos amis, c’est tous ceux qui …« .

Et vous savez, dans ces choses là, il faut toujours faire du zèle. Les femmes qui veulent les mecs qui ont la crainte de Dieu, aiment encore plus les anciens voyous reconvertis! Symboles du miracle que la prière peut effectuer sur un homme.

Vous vous rappelez quand j’ai dit qu’elles avaient raison de prier pour un homme qui a la crainte de Dieu? C’est parce qu’un homme qui n’a pas la crainte de Dieu, n’a aucune limite et j’en étais la preuve!

Les études bibliques se sont poursuivies deux à trois fois par semaine. J’étais souvent le premier à arriver. Même soeur Carmen était impressionnée. Après un mois j’aidais déjà à choisir les textes. Je faisais les témoignages sur la nécessité de mettre Dieu au centre de sa vie. Après 3 mois, j’avais déjà remplacé soeur « Foulard », c’est moi qui faisait les prières d’ouverture et de clôture des études bibliques. J’étais tellement impliqué que parfois j’oubliais moi même que j’étais en mode taclage.

Quand le crush et moi discutions tardivement. A 23h, je lui demandais de m’excuser parce qu’il fallait que je prie. Ce que je ne faisais évidemment pas. Mais je ne lui réécrivais qu’à 2h du matin pour m’excuser du temps que ça avait pris. Vous vous dites sûrement « Caaaaaa le gars ci est mauvais!« . Vous avez raison. Je suis mauvais! #Etp8koi 💁🏾‍♂️

Wakaaaa, non vrai vrai, j’étais mauvais! Et encore le meilleur restait à venir.

Le meilleur, du moins le pire, c’est lorsqu’après 6 mois, j’ai été enfin reconnu au sein de « l’Assemblé des Messagers » comme un « vrai messager de Dieu ». Déjà qu’habituellement, je trouvais le culte long (seulement 6h de temps), le jour là, le sango pasto avait parlé pendant au moins 8h de temps. Ma part allait venir.

Je me souviens que ce jour, j’étais sorti de la maison en tenue de sport avec un sac à dos, annonçant que j’allais au sport. En même temps j’allais expliquer à ma mère que je partais où vêtu de blanc un jeudi à 6h?

La Fin (4e Partie)

Xstian Tchoupi

Publicités

4 Commentaires

Un Commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s