La vie d’adulte est une arnaque!

Un matin je regardais des photos d’enfants sur Twitter (#LesPositionsDesGensQuiNePaientPasLeLoyer) et ça m’a tellement fait marrer. Ca m’a surtout rappelé à quel point le côté « innocent » de la vie d’enfant était une grâce…

Pourtant, plus jeune, je rêvais du jour où j’allais enfin avoir le chez moi! Du moins mon appartement. Parce que quand tu deviens adulte, une des choses qu’on te rappelle à tout va, c’est que « le chez toi », c’est là où tu as construit… Bref l’appartement je l’ai eu! Les problèmes qui vont avec aussi!

« Tu prends pleinement conscience que tu ne peux pas manger plus que ce que tu as en poche »

La vie d’adulte est une arnaque! Tu penses que ta vie sera meilleure. En fait, en dehors du fait que tu peux monter et descendre sans rendre de compte à qui que ce soit ou du moins à presque qui que ce soit (les personnes en couple, on se comprend), les contraintes sont plus importantes. La première étant que tu prends pleinement conscience que tu ne peux pas manger plus que ce que tu as en poche. D’ailleurs, tu prends même d’abord conscience qu’il te faut TOUJOURS quelque chose en poche! 🤣🤣🤣

Tu passes d’une période de ta vie, où tu appelais ta mère – les pères sont plus durs quand il faut envoyer l’argent aux garçons, alors que quand c’est les filles, ils envoient vite (tsuip!) – où tu allais « saluer » tes tantes/oncles, à une période de ta vie où tes problèmes dépassent tes envies qui eux même dépassent toujours ton argent! D’ailleurs, comme tu partais souvent saluer tes tantes/oncles là… C’est comme ça qu’on veut aussi maintenant venir te saluer, et tu es obligé de créer les techniques de fuite, parce que toi même tu ne vois pas clair!

D’ailleurs, qui gère même le fait que tu ne vois pas clair? Toi même tu gérais le fait que les gens ne voient pas clairs? Tu ne comprenais pas que tu quittes de Buea pour aller à Douala « saluer un peu » un tonton, au retour le gars te donne kolo (1000 FCFA) pour prendre ton taxi jusqu’à te dire que « tu rentres bien heinnn« ! Tu avais envie de l’insulter que « Sorcier, je rentre bien comment? Alors que venir ici et rentrer à Buea va me coûter plus de kolo« …. Mais, parce que tes parents t’avaient bien élevé, tu disais « Merci tonton, dès que je peux, je reviens passer un weekend« ….

« On peut avoir plus de 30 ans et parfois marcher sans même 2000 francs en poche »

Vous voyez le tonton que vous croisez souvent aux événements familiaux là (deuils, mariages, dote, etc) et qui s’écrie à chaque fois que ça fait très longtemps qu’il ne vous a pas vu? Ou la tata, dont le visage vous dit quelque chose, mais dont vous ne vous souvenez plus du nom? Voilà, c’est eux! Bon on rit, mais aujourd’hui, je sais – probablement vous aussi, vous savez – qu’on peut avoir plus de 30 ans et parfois marcher sans même 2000 francs en poche. La vie est dure. Très.

Plus jeune, j’avais toujours pensé que mon père me refusait l’argent des sorties parce qu’il voulait que j’apprenne moi même à faire des économies, mais aujourd’hui, j’ai de plus en plus de doutes. Quand je me refais les scènes de cette période de notre vie, avec mon regard d’adulte, j’analyse les choses différemment. Comme cette période où il a commencé à faire « le clando » (taxi clandestin), quand il m’accompagnait le matin à l’école. Je lui en voulais tellement de ne pas vouloir m’offrir la tennis que je voulais, que je n’avais même pas réalisé qu’il était dans une phase de sa vie où il devait trouver des solutions pour joindre les deux bouts et s’assurer de l’essentiel: que nous allions à l’école et que nous ayons de quoi manger chaque jour.

En réalité, je pense que je ne l’ai réellement percuté que lorsque mon fils est né. C’est une chose de s’occuper de soi, c’est une autre chose de devoir élever un ou plusieurs enfants. Lui il en avait quatre, mais bon, il n’était pas obligé hein! Je ne comprends même pas pour quoi il m’a ajouté des petits frères alors que s’il s’était arrêté à moi seul, on devait partager son argent seulement à deux! Tsuip! 💁🏿‍♂️.

En fait quand tu deviens adulte, parfois, tu ne peux même pas décider de ce qui est super super super important pour toi! Et si tu ne fais pas attention, tu vas passer ta vie, à la vivre pour les autres et non pour toi. Même si en réalité, tu n’as pas toujours le choix, surtout si tu es quelqu’un de consciencieux. Parfois…. Hum pas parfois, tu es là tu fais des nuits blanches parce que tu as une situation de 35 milles francs, que tu n’arrives pas à gérer. Tu fais les calculs pour trouver le bon moyen d’avoir les sous, surtout que tu dois même déjà l’argent à tous tes amis, donc tu ne peux plus rien leur demander. Et puis un matin, comme la malchance dépasse la mort, tu reçois un coup de fil, ta mère, ton père, ton enfant, ou je ne sais qui d’autre qui compte beaucoup pour toi, est dans une situation critique à l’hosto et il faut l’argent toute de suite. Vu que tu ne sais pas à quel point tu es fort jusqu’à ce qu’être fort soit ta seule option, tu réussis, on ne sait comment à trouver net net les 150 milles qu’il faut pour gérer la situation.

Conséquence, le lendemain matin, tu te réveilles, non seulement en continuant à te demander où tu vas trouver les 35 milles dont tu as besoin, mais en plus tu dois aussi chercher comment tu vas rembourser les 150 milles que tu as trouvé la veille. 😫 Ca a l’air absurde, mais je suis sûr que nous sommes nombreux à l’avoir déjà vécu. Et si vous n’en faites pas partie, alors soit, votre vie dose, soit votre tour n’est pas encore arrivé! (Oui c’est la seule explication)!

« Quand on se rencontrait aux fêtes, même la danse, elle refusait »

Même dans les relations petitiques amoureuses, la vie d’adulte est dure! Je me souviens quand j’étais au collège, il y’a une petite là qui m’avait barré pendant 4 ans! Quand je dis barré, c’était le haut niveau de barrage, genre quand on se rencontrait aux fêtes, même la danse, elle refusait. Même les danses de groupe où on fait le cercle et puis chacun faisait le show à tour de rôle au centre… Quand elle me voyait dans le cercle, elle ne venait pas! #ODouleur! Nous nous sommes retrouvés quelques années plus tard après l’université. Elle était toujours aussi jolie. Je croyais que j’aurai plus de chance. Non, elle m’a encore barré.

C’est le genre d’expérience qui t’aide à muscler le mental! Oui parce que quand on devient adulte, on apprend à avoir le mental solide. On apprend surtout à relativiser. Parfois on relativise tellement qu’on se découvre à faire des concessions sur des points sur lesquels, on avait pourtant crié haut et fort qu’on ne ferait jamais de concession. Mais quand la vie te rend humble, tu apprends à voir les choses différemment.

Parce que devenir adulte, c’est avant tout faire des choix. Tout le temps. Certains qu’on assume, d’autres qu’on assume moins et d’autres encore qu’on n’assume pas du tout. Des choix pour lesquels on est parfois critiqué ou apprécié, à tord ou à raison. Peu importe.

On ne le dit pas souvent, mais devenir adulte c’est aussi prendre conscience du fait qu’on peut mourir, qu’on va même d’ailleurs mourir, que des proches, des parents mourront et réfléchir à comment gérer ce moment…

J’avoue que de temps en temps l’époque où je n’avais pas à me soucier de tout ça me manque. Mais quand on y regarde de plus près, tout ça c’est seulement la pauvreté. Parce que quand tu as l’argent, que tu sois jeune ou adulte, vraiment la vie est plus belle. Donc à tous nos petits frères du secondaire qui rêvent de l’université, et à tous nos petits frères de l’université qui rêvent d’entrer dans la vie active… Sachez que si au final vous ne gagnez pas bien vos vies, vous allez trimer. Profitez au maximum tant que toute cette pression n’est pas encore sur vos épaules. Sinon, pas de problème, il y’a la place au bar le vendredi soir pour ceux qui voudront faire des séances de thérapie sur la dureté de la vie d’adulte! Mouahahaha!

Xstian Tchoupi

8 Comments

  1. Net Net !!
    Et comment expliquer aux Munas ce qui les attend en réalité ??!!!
    Bref, heureusement que papa God avait prévu ça et a créé … Les souvenirs !!
    Je m’asseois souvent, je lap seule en pensant à moi petite colocataire impertinente … Merci !

    Aimé par 1 personne

  2.  » Ca a l’air absurde, mais je suis sûr que nous sommes nombreux à l’avoir déjà vécu. Et si vous n’en faites pas partie, alors soit, votre vie dose, soit votre tour n’est pas encore arrivé! (Oui c’est la seule explication)! » mouhahahahahahaha donc que mon tour n’est pas seulement encore arrive hein?! Le tour ci ca va me sauter krkrkrkrkr Mais vrai vrai moi je ne me sens pas encore adulte hein, près de 35 ans plus tard après ma naissance, wandaful.. Bon, surement quand j’aurais un Mr. et des enfants a gérer je vais réaliser! hihihihi

    J'aime

Un Commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s